mam'preneur

Mam’preneur, le dilemme de la casquette

Quand on est mam'preneur, on a plusieurs casquettes. Comment les gérer ?

Quand tu es mam’preneur et surtout au début, il faut bien différencier les différentes casquettes que tu portes.

J’ai voulu écrire ce post car dans les groupes de partages de créateurs (oui toujours accro aux groupes mais je me soigne 😉 ), le problème du partage des tâches avec le conjoint salarié revient souvent, mais quand est il de la vision des enfants ?

Pour ma part j’ai de la chance au niveau du conjoint, il m’encourage, me motive et me soutient. Mon soucis vient des enfants, et oui ces petits anges ont aussi une part de démon.

Quand j’ai décidé d’arrêter mon travail de salarié, j’ai aussi décidé de me lancer dans mon entreprise, bon elle est encore toute jeune et commence à prendre forme, je ne croule pas encore sous les commandes 😉 mais je lui consacre du temps.

C’était clair au niveau de Namour, il a toujours eu des horaires décalés, bien qu’ils permettent d’avoir beaucoup de moments en famille mais il a un travail épuisant et prenant (brasserie familiale) et on a toujours partagé équitablement les tâches en fonction de nos horaires (le repas quand il fait la fermeture c’est moi, ses plats secrets il nous les prépare le week end).

Mes enfants, c’est une autre histoire. Je leur consacre beaucoup de temps mais ils ne se rendent pas compte que Maman aussi a un travail. Mais ce n’est rien à côté de l’entourage.

J’ai trop souvent mélanger mes plages mam’ et mes plages entrepreneur. Je suis une maman gâteau, qui accepte que les loulous mangent à la maison et pas à la cantine malgré les journées à rallonge, je vais tout pour avoir un environnement agréable à vivre et je passe le maximum de temps avec eux. J’ai tendance à laisser une tâche de côté pour eux et la reprendre plus tard. Bon ça va j’arrive à m’organiser pour tout finir à temps 😉

Je le sais et le conseille, même si je ne l’ai pas encore mis en action (pas de ma faute, j’ai une idée en tête de ce que je veux et je n’arrive pas à faire sans un élément 😉 ), il faut absolument distinguer ses heures de boulot et de maison. Avoir un atelier, ou bureau, une simple pièce dans la maison ne servant qu’à ça (éviter de le faire dans la buanderie 😉 ) et si possible (mais ça a un coût) un local à l’extérieur de la maison. Savoir dire non aux invitations à boire un verre à la dernière minute, en entendant  » tu es dispo de toute façon « .

diary-968592__340

Oui la vie de mam’preneur c’est difficile à gérer mais c’est tellement agréable. Pouvoir participer à la vie scolaire de ses enfants, leur faire une après midi privée quand la maîtresse est absente, prévoir des activités ensemble sans stresser ! Ça n’a pas de prix. Réussir à équilibrer les choses c’est super ! Bon, je n’y suis pas encore arrivée mais je m’améliore de jour en jour.

 

Et si vous aussi vous souhaitez vous lancer dans la vente de vos articles, devenir entrepreneur, vous pouvez profiter de 40 fiches offertes sur Ety via ce lien 🙂

Avez vous des astuces pour gérer vos journées et vos différentes casquettes ?

Et n’oubliez pas, un petit j’aime c’est un sourire en plus dans ma journée 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :